Gentiment ton corps j’escalade
Du sommet de mes doigts, hésitants
Oubliant jusque mes plaies les plus grandes
Au creuset de tes courbes, les plus tendres